L’innovation de rupture – Sur les traces de Gutenberg

L’innovation de rupture – Sur les traces de Gutenberg

innovation de rupture livre - Fernand Maillet

L’innovation de rupture – Sur les traces de Gutenberg

Au présent, l’« innovation de rupture » procède d’un changement de concept dans l’utilisation des produits, et le plus souvent grâce à l’apparition d’une technologie nouvelle. C’est le cas avec le numérique qui révolutionne nos modes de vie.

L’innovation de rupture appelle donc un changement de regard dans un élan collaboratif créateurs-usagers afin d’engendrer un progrès pour l’Homme dans l’expression de ses facultés. Le monde de l’Entreprise est le creusé de cette alchimie, la créativité des acteurs, son énergie.

« … l’histoire des innovations emblématiques du passé peut nous révéler quelques traits marquants de la relation des créateurs à leur environnement matériel et humain en nous donnant un accès au regard qu’ils portaient sur le monde. Et c’est par le regard de l’acteur que se nourrit et que s’exprime sa créativité. »

Gutenberg a inventé le moyen de « reproduire industriellement l’écrit » et cela a permis la diffusion du livre imprimé, une innovation qui eu un impact retentissant sur l’évolution de l’humanité.

L’Histoire de l’invention de l’imprimerie à caractères mobiles par Gutenberg est extrêmement riche en questionnements, d’abord parce que Gutenberg n’a laissé que très peu de traces de la réalisation de son œuvre comme de sa vie, et surtout parce que l’invention en elle-même se révèle avoir été un véritable défi aux connaissances et savoir-faire de l’époque. Il lui a fallu réaliser un saut de technicité.

L’Histoire de l’imprimerie à caractères mobiles dans son contexte économique, social et religieux du XVème siècle, éclaire les considérations techniques sur l’invention en permettant de percevoir l’ingéniosité de Gutenberg et sa démarche entrepreneuriale, au-delà des apparences immédiates.

« L’innovation de rupture – Sur les traces de Gutenberg », est un essai qui part à la rencontre du regard de Johann Gutenberg, le Maître, pour tenter d’appréhender comment est advenue cette extraordinaire invention qu’a été l’imprimerie à caractères mobiles, la typographie, et à travers elle, de percevoir les principaux ressorts d’une innovation dite « de rupture ».